Feeds:
Posts
Comments

Archive for June 13th, 2008

Las escuelas darán clases de rumano tras el horario lectivo

La Generalitat fomentará la enseñanza del idioma rumano como actividad extraescolar en las escuelas a partir del próximo curso con el objetivo de facilitar que los niños originarios de Rumania puedan recibir clases de su lengua. Esta iniciativa será posible a raíz de un convenio oficial suscrito ayer por el consejero de Educación, Ernest Maragall, y la embajadora de Rumania en España, Maria Ligor. El Ministerio de Educación de Rumania adquiere el compromiso de aportar el profesorado que sea necesario, al que se encargará de pagar.

En la actualidad, algunas escuelas catalanas ya ofrecen como actividad extraescolar clases de idiomas, como el árabe, el chino, el holandés, el bereber y el portugués, que se enseñan a un total de 1.902 alumnos. El rumano es una de las tres lenguas más habladas en las escuelas catalanas, al margen del catalán y el castellano, ya que en Cataluña reside un colectivo muy importante de rumanos.

El aprendizaje del rumano se ofrecerá, en principio, en las escuelas en las que exista suficiente demanda por parte de alumnos que tengan este idioma como lengua materna, y se pretende que así puedan mejorar su dominio, así como mantener sus raíces y su identidad.

Fuente: http://www.elpais.com

Read Full Post »

Une nouvelle initiative controversée pour bannir le français de Flandre

Une commune flamande a provoqué jeudi un tollé chez les francophones de Belgique en appelant ses administrés à dénoncer les commerçants et les entreprises locales qui utiliseraient une autre langue que le néerlandais dans leurs relations commerciales.

Dans la dernière édition de son journal municipal, la mairie d’Overijse, commune située au sud-est de Bruxelles, appelle les habitants à lui signaler les commerçant qui auraient affiché leurs prix ou rédigé leurs prospectus en utilisant, en plus du néerlandais, le français ou l’anglais.

Le Premier ministre belge, le chrétien-démocrate flamand Yves Leterme, interpellé à la Chambre par des députés francophones, a dénoncé l’initiative de la municipalité, qui a créé une adresse électronique pour recueillir les plaintes.

“Je peux comprendre que la commune d’Overijse soit soucieuse de son statut culturel et linguistique. Cependant, l’utilisation d’un tel procédé n’est pas acceptable. Il vaudrait mieux l’éviter”, a déclaré M. Leterme.

Dans un communiqué, le ministre des Finances et président du premier parti francophone, Didier Reynders, a lui aussi condamné ce qu’il a qualifié de “délation” et de “pratique d’un autre temps et totalement incivique”.

En Belgique, où vivent 60% de néerlandophones et 40% de francophones, l’emploi des langues est réglementé dans la sphère publique –notamment dans les contacts avec l’administration–, mais il est libre dans la sphère privée.

“Les autorités communales ne peuvent contraindre un commerçant à s’adresser exclusivement dans une seule langue envers ses clients”, affirme M. Reynders.

“Je m’inquiète de plus en plus du manque de tolérance de certains en Flandre qui se ferment peu à peu à la diversité et à la richesse culturelle”, ajoute-t-il.

La Flandre s’est récemment faite épingler par des instances internationales (la Commission européenne, le Conseil de l’Europe, un comité de l’ONU), qui jugent potentiellement discriminatoires des initiatives prises pour limiter la présence du français, en particulier dans la périphérie de Bruxelles.

L’une des mesures les plus controversées réserve l’attribution de logements sociaux aux personnes parlant le néerlandais ou qui s’engagent à l’apprendre.

Le ministre flamand des Affaires intérieures Marino Keulen, pourtant un “dur” sur le plan linguistique, a lui aussi condamné l’action d’Overijse.

“Aucune loi n’impose aux commerçants de mettre des affiches rédigées en néerlandais. L’idée de délation est condamnable, moyenâgeuse et en dessous de tout”, a-t-il expliqué, en promettant de rappeler à l’ordre la commune.

Source: http://www.romandie.com

Read Full Post »

Les enjeux d’une sensibilisation très précoce aux langues étrangères en milieu institutionnel

Le CRINI (Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l’Interculturalité) a le plaisir de vous annoncer la sortie de :

« Les enjeux d’une sensibilisation très précoce des langues étrangères en milieu institutionnel » coordonné par Jacqueline Feuillet, Professeur des Universités au Centre International de Langues – Université de Nantes

Les enjeux d’une sensibilisation très précoce aux langues étrangères en milieu institutionnel en deux mots : S’il existe aujourd’hui des classes bilingues, elles restent peu nombreuses et souvent le fait d’écoles privées. Il faut pourtant aussi soutenir l’enseignement public et contribuer au développement voire au simple maintien, dans ses murs, des langues communément parlées en Europe et dans le monde. Fruit de la collaboration entre praticiens et théoriciens, jeunes chercheurs et autres plus confirmés, enseignants d’écoles maternelles et primaires, de collèges et lycées, d’IUFM et d’Université, Les enjeux d’une sensibilisation très précoce des langues étrangères en milieu institutionnel place la question de l’initiation du jeune enfant aux langues étrangères au centre des débats.

Sommaire

Introduction : Une éducation linguistique très précoce est-elle possible à l’école ? Jacqueline FEUILLET

Que savons-nous sur l’acquisition du langage oral par l’enfant ? Agnès FLORIN

Bilinguisme précoce en Alsace et développement de l’enfant : de la singularité à l’altérité, passions le gué ! Seras-tu bilingue, mon fils ? Christian HUBER

La compétence narrative chez l’enfant d’âge pré-scolaire en français et en allemand Ricarda SCHNEIDER

Apprendre une langue étrangère entre 3 et 5 ans Traute TAESCHNER et Sabine PIRCHIO

Analyse de la communication et des interactions verbales et non-verbales de jeunes enfants en classe de langues, à partir du support The adventures of Hocus and Lotus Sabine PIRCHIO

Comment les jeunes enfants de migrants en Allemagne apprennent une langue avec le programme Hocus et Lotus Monika SPRINGER-GELDMACHER La découverte des langues à l’école maternelle. Éléments pour une réflexion sur la nécessaire diversité des langues Dora FRANÇOIS

Une langue étrangère en petite section de maternelle : fondements théoriques et approche pratique. Une application à l’anglais Jérémi SAUVAGE

L’allemand en moyenne section de maternelle : Étude des interactions Claudine BARTELHEIMER

Initiation à l’espagnol en petite et moyenne sections de maternelle (cycle 1) à travers l’utilisation de supports ludiques et variés Ana Maria REDONDO

À l’école maternelle, une typologie d’oraux dans plusieurs langues Annemarie DAINVAUT

Image en mouvement et rencontre de l’enfant avec la langue étrangère. Potentiels linguistiques et sémiotiques d’un matériel créé pour l’enseignement du FLE aux enfants de 5 à 7 ans Nathalie BLANC

De la lecture interactive du conte à sa théâtralisation à 7-8 ans Jocelyne ACCARDI

L’usage des gestes en langue étrangère : quel effet sur la compréhension auprès de jeunes enfants ? Marion TELLIER

Le folklore enfantin peut-il contribuer à la sensibilisation précoce aux langues étrangères ? Andy ARLEO ormation des intervenants en langues et professeurs des écoles en grande section et cours préparatoire : Enjeux d’un enseignement qui devient progressivement obligatoire du cycle 1 au cycle 3 (entre 2005 et 2008) Françoise WOLF-MANDROUX

Source:http://www.agencebretagnepresse.com

Read Full Post »